top of page

Activités compulsives

Chantal: J'ai ressenti souvent dans ma vie le besoin de manger à outrance, sans faim, sans envie, un besoin de me remplir, de combler un vide ... Vide qui apparemment n'existe pas ! Ca m'arrive encore. Je grossis, du coup je me sens mal ! Que faire ?


Didier: Tout d'abord, je précise que je ne suis ni diététicien ni coach de vie 😉...

Ceci dit, je peux te donner une piste de compréhension. De manière indirecte, cet effet compulsif de remplissage d’un vide vient très probablement d’un imaginaire en activité qui se représente ce vide.


De mon expérience, il n’est possible de se sentir “vide" ou "pas assez rempli” que s’il y a identification avec un “moi”, c'est-à-dire une quantité (un corps, un esprit, une énergie, etc…) qui serait "vide" ou "pas assez rempli"... Alors que la Découverte à faire est que nous ne sommes pas une quantité. Nous sommes Pur sujet, ce “Je suis”, sans dimension aucune, ni grandeur ni mesure.


Dans l’arrêt de cet imaginaire (que j’appelle Maya), grâce à l’exploration non duelle, le sentiment et l’expérience de "plénitude", notre état naturel, va remplacer cette impression tenace de "vide". Et rapidement, un ré-équilibrage, naturel lui aussi, va permettre de réduire et au final arrêter ces activités compulsives (nourriture, alcool, drogues, réseaux sociaux, sexe, spiritualité, etc...) car le besoin de complétude aura complètement disparu.


Je tiens à te rassurer, les activités de la petite liste citée ici ne s’arrêtent pas totalement, mais elles deviennent des célébrations occasionnelles… et ne sont plus du tout du domaine de l'addiction.

Comments


bottom of page