top of page

"Bibi" revisité

Question: Pourquoi Stephen Jourdain appelait CELA que Je Suis du nom bizarre de “bibi”?


Didier: Quand nous avons recours à des concepts tels que "Conscience Absolue”, "le Soi", "Pure Etreté", vient souvent la pensée : “Waouh, ça doit être un truc d'enfer!”


Stephen Jourdain disait avec son sourire en coin légendaire : “Ne ratez surtout pas cette compréhension : “Pure Conscience = bibi”.


C'est-à-dire que "bibi", c'est l'intimité de notre propre présence. Rien de moins que cela.

Ce bibi là bien sûr n'est pas objectivé. Mais il est intime et dans ce sens-là, ce n'est pas une extériorité. Ce n'est pas quelque chose qui va apparaître, sous une forme ou une autre, en nos vies, bibi est déjà là, puisque c'est ce que nous sommes.


Si nous prenons le terme bibi dans son acception habituelle, c'est-à-dire notre forme particulière, nous allons dire : “Ah ben c'est bibi, c'est moi-même, celui ou celle que je peux désigner du doigt (cette personne avec ce corps, ce mental, etc...)


Mais bibi, "l'enfant divin" dont parlait Stephen Jourdain, c'est l'origine de l'Acte créateur qui devient, avant même d'être manifesté, Présence. Et cette Présence est "notre" propre Présence à "nous-mêmes".


Et soyons bien clair, quand j'utilise le “nous”, cela n'a rien à voir avec Didier ou qui que ce soit ici dans cette pièce.

Comments


bottom of page