top of page

Comment décider ?

Pierre: Je vois bien que l’individu (imaginaire) ne dispose d’aucun libre-arbitre. Comment peut-il alors décider de s’engager - voire de s’acharner - dans un type de pratique longue et ardue? N’est-ce pas complètement indépendant de "sa" volonté ? Et si la pratique se révèle complètement inutile, ne doit-il pas en être ainsi ?


Didier: La réponse est toujours du même ordre : rien ne peut-être prescrit mais uniquement décrit. La description d’une longue et infructueuse recherche peut "en être ainsi”, comme tu le dis ; ou bien, à un moment donné “rencontrer” le message qui va lui dire que cette pratique ne lui convient pas ou ne lui convient plus, et l'inviter à faire autre chose. Il y aura de fait une modification - un ajout - des éléments en présence, qui va peut-être permettre à l’histoire de muter … ou pas !


Quel que soit l’impact de ce nouveau message, cela reste “Cela qui est”, "C’est ainsi". A aucun moment, le message non duel ne s’adresse à un chercheur qui pourrait prendre ou ne pas prendre une décision. Ce message modifie juste “les éléments en présence” en en rajoutant un de plus: le concept non duel.


La non-dualité n’est pas une finalité. Les anciens concepts duels et les nouveaux concepts non-duels peuvent très bien eux aussi tous disparaître, si la Vie prend la direction d'une ultime simplification. 😉


Note qu’aucun des scénarios décrits ci-dessus n’est hiérarchiquement supérieur ou inférieur. Dans tous les cas, cette même et unique Source est à l’œuvre...

Comments


bottom of page