top of page

Jamais rien passé

Françoise : Tu dis parfois : « Rien ne s’est jamais passé ». Pourtant, ce jaillissement infini de Conscience existe bien et provoque la création d’une infinité d’histoires bien « réelles » !


Didier : Pour qu’il se passe “réellement” quelque chose, il faudrait pouvoir isoler et définir au sein de la manifestation le sujet dont on décrit la destinée. Or, ce n’est jamais réellement possible, l'histoire ne peut s'écrire que de façon supposée sous forme d'apparences, de points de vues.


En d'autres mots, il s'est "apparemment" passé quelque chose, mais rien ne s'est "réellement" passé. 😉

Comentarios


bottom of page