La méditation

Ludo : Une réflexion sur la méditation... Quand je médite, il y a ce jaillissement de bien-être, de relaxation et de bonheur. Ce jaillissement de cette pratique fait-il donc partie de l'histoire d’un "Ludo qui médite” ? Didier : La méditation dont tu parles n'est vraiment paisible que dans "l'absence de Ludo”, c’est-à-dire sans méditant et sans but de méditation. Il s’agit d’être présent ici & maintenant avec ce qui apparaît. En cette non-activité, le “fond d’écran” devient très “visible” : Sat-Chit-Ananda. C’est cela à quoi tu fais référence quand tu parles ici d’Ananda en la relaxation/bien-être pendant la méditation. Ce n’est pas un “faire”, ni même un état. Seule la ré-apparition de Ludo qui semble se ré-approprier l’histoire de la méditation est un faire, un état, et cette ré-apparition va entraîner la disparition progressive - ou abrupte - de cette Paix, recouverte par le "faire de la séparation”. 😉 Ludo : Cet état de relaxation et de bien-être est partagé par plusieurs individus. Est-ce que les bienfaits de cette pratique sont donc universelles ? Est-ce que cela appartient à "l'histoire méditation" qui fait partie de la Conscience ? Didier : C’est bien sûr une histoire universelle, à part que cette “disparition” peut aussi se mettre en place en d'autres circonstances que la méditation formelle assise. Je pourrai te citer des circonstances des plus banales et quotidiennes : la vaisselle, la conduite d’un véhicule, et bien d’autres encore...