top of page

Autonomie absolue

Marie: Il y a eu une sorte de basculement. Je me disais: "Je n'ai rien trouvé " mais il y a bien quelque chose qui a disparu qui n'était jamais là". Mais hop! Tout cela est parti en fumée...


Didier: Les expériences temporaires d’états modifiés de conscience n’ont aucune autonomie. Cette "sorte de "basculement” - comme tu l'appelles - relève de l'anecdote. Nul besoin de s'y attarder.


Lorsque la question "Eveil" est rangée au placard, elle ne revient plus et c'est la vraie fin du chemin. Si ce n’est pas le cas, j’ose suggérer (bien qu’il soit plus agréable d'entendre: "Tout est déjà Cela et il n'y a rien à faire") qu’il subsiste un “faire” à l’oeuvre en ce monde-Marie, qui “raconte” encore l'histoire de la séparation. Tu peux bien sûr le cacher sous le tapis et l’ignorer en croisant les doigts qu’il ne ré-apparaisse pas, mais inévitablement le "faire" réapparaîtra et c'est reparti pour un tour.


Cet Eveil dont je parle est l’Autonomie absolue qui n’a besoin ni de basculement, ni de quiconque (Dieu ou Didier) pour être validée, ni de se rappeler de quoi que ce soit. C'est l'Evidence. Aucun besoin d'auto-validation ou de validation par quelqu'un. Le dossier "Eveil"passe aux oubliettes !

Kommentare


bottom of page