"Fake it" illustré

Christophe: Francis Lucille rejoint précisément ta proposition de "Fake it until you make it". Ma question est comment vit-on sa vie selon cette perspective ?


Je vois, par exemple, la confrontation avec un "autre" qui favorise cette croyance en la séparation. Que dois-je me dire ici ? Me positionner en tant que Conscience dans laquelle apparaît ce scénario de confrontation ?


Ou je goûte un thé que j'apprécie et voir qu'il y a appréciation du thé qui apparaît et non Christophe qui adore ce thé ?


Ou encore je viens de terminer ce travail de peinture de ma chambre et Christophe est très satisfait d'avoir réalisé ce travail, le voir plutôt sous l'angle: il y apparition d'un sentiment de satisfaction ?....


Pourrais-tu nous donner des exemple concrets pour dézinguer notre vision habituelle ?


Didier: C'est ça, les 3 situations que tu présentes ont bien sûr ce potentiel - en fait toutes les situations mais avec des degrés de difficulté différente...


- La rencontre avec “l’autre”: noter et rester en cette évidence que 2 corps, 2 dialogues, 2 endroits supposés, apparaissent avec le même niveau de réalité, de hiérarchie, déjà maintenant, en CELA qui sait. Ce sont TOUS des objets : "JE SUIS, et en mon sein une histoire est contée” comme aimait à le dire Stephen Jourdain.


- La saveur du thé: on retrouve ici la proposition de “l'attention sensuelle" et non pas seulement "sensorielle". Cette saveur prend toute la place qui est disponible, elle n’a pas de frontière, elle ne se passe pas à l’intérieur d’un corps, ou d’une tête, mais en cet espace d'accueil non localisé que JE SUIS.


- La satisfaction du travail bien réalisé: c’est une autre forme de “saveur”, de l’ordre des pensées/émotions, mais - de même - elle apparaît au même “endroit”, en CELA qui sait la satisfaction, pas en un gugusse Christophe qui n’est qu’un personnage, une description, un objet et sûrement pas le Sujet.


Je te laisse développer d’autres possibilités, elles sont infinies, mais tu te débrouilles parfaitement bien tout seul. 😃