top of page

Il y a bien complot...

Isabel: Il semble qu’il y ait des complots tous azimuts pour nous asservir et détruire notre planète… Est-ce une réalité ? Et si oui, que faire alors ?


Didier: Que faire donc de toute cette information disponible sur le Net qui va dans un sens mais aussi dans son opposé le plus total ? Y a-t-il une histoire visible qui serait illusoire et son opposé qui serait bien plus réel et qui nous serait essentiellement caché ? Peut-on donc parler de complot ourdi par des élites cupides, par des états corrompus, ou par certains individus démoniaques ?


Il y a bien complot ! Oui, du point de vue de la non dualité, nous pouvons bien sûr parler de complot ! Mais alors appelons le “complot Divin” - ou "complot total” si ce mot convient mieux à ton vocabulaire - car le complot dont il s’agit inclut également... les complotistes !

Il y a bien des manipulateurs et des manipulés, des profiteurs et des abusés, des ensorceleurs et des ensorcelés. Mais alors d’où vient donc cette activité "divine" ou "totale" ? Je te propose de faire un zoom arrière. 


La non dualité ainsi que les sciences modernes nous informent de cette impossibilité constitutionnelle de trouver des causes et des conséquences bien alignées dans la temporalité et simplement connectées. Tout semble être cause et conséquence de tout, comme un système infini en équilibre, simplement expérimenté - et même manifesté comme une extériorité - à partir d’un angle particulier : moi-même, cet observateur.


Mais ce “moi-même” n’existe que dans la dimension de la “supposition” ! Il apparaît en la présence d’un observateur, nous dit la physique quantique : “Je - moi - dirais que je suis...” et voici que "Je - moi- rajoute ensuite des coordonnées spatio-temporelles". Et hop! “Me voilà” ! 😃


Il y a donc bien une activité se présentant sous une forme d'une infinité de complots - de tous types et de toutes tailles - qui vont générer ce grand "jeu de cache cache", fait d’espoirs et de désespoirs, de ressentis de peurs et d'actes de courage, qu’est la Vie s’expérimentant elle-même.


Mais vois que les individus impliqués ne sont en fait que des points de vue - ou points de Vie. En d'autres termes, ce sont de simple illustrations ou des personnages. Il serait insensé de voir en ces personnages des personnes à part entière, et de leur attribuer un qualificatif de “bonnes” ou de “mauvaises”. cela reviendrait à considérer qu’il y a réellement des personnes autonomes, séparées, à distance les unes des autres.


Ceci contribuerait inévitablement à créer (entre autres) des sentiments de culpabilité et de blâme - c'est-à-dire la culpabilité des “autres”. C’est donc l’unique raison de tous les conflits, petits et grands…


Alors comment vivre en cet apparent chaos ? Que faire en cette activité survitaminée de Maya l’enchanteresse ? S'agit-il de “prendre de la distance” comme le suggèrent certaines spiritualités, philosophies ou traditions ?


Et bien, pas du tout. C’est bien plus simple que cela. Fais exactement ce que l’élan de Vie propose en l'instant, sans résistance, sans fierté, sans honte, et surtout sans le moindre sentiment de détenir "la seule Vérité" ou de te situer “dans la Vérité”.


Ceci ne va pas empêcher ou freiner l’action que tu considèreras la plus adaptée sur le moment. Le contexte de ton activité est soit le terreau de Paix, soit celui de Guerre, indépendamment de ton activité elle-même. Cette action libérée de l’idée d’un acteur, d’un moi, sera une simple extension de cette Vie sans les filtres de Maya et sera infiniment plus intelligente et active en son déploiement. Il semble que ce soit le seul moyen pour ce monde de se guérir.


La guérison ne sera pas obtenue par une bataille, aussi “sainte” et “juste” qu'elle puisse te paraître. La paix manifestée ne peut émerger que de la Paix elle-même.


“Si nous voulons la paix, nous devons être la paix. La paix est une pratique et non un espoir.” - Thich Nhat Hanh

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page