top of page

L'épuisant travail de Maya

Christophe: Dans cet article, l'anthropologue et spécialiste des religions Tanya Luhrman, nous dit qu'un croyant en Dieu doit travailler dur pour entretenir sa foi, pour faire vivre l'idée que Dieu existe.


Didier: Je te remercie pour ce partage! En effet, l’entretien de nos croyances et leur survie dépend d’un “faire” toujours en action, il nous faut sans cesse les entretenir comme on alimente un feu de bois pour qu'il pétille et nous réchauffe le corps et le coeur. Sinon ce feu, ici la “foi”, arrête d'avoir du sens et se meure.


La non dualité semble être un autre acte de foi - je dis bien "semble" - tout au moins au début de l’exploration. Mais au final, c’est tout simplement l’absence de tout acte de foi non seulement envers Dieu mais aussi envers une forme de foi à entretenir toute une vie :“moi-même”, cet être supposé séparé et autonome.


Qu’il est épuisant le travail de Maya !




Comments


bottom of page