La mort de Didier

Pierre: À ton avis, que va-t-il se passer à la mort de l’organisme-corps-esprit de Didier? Ou de Pierre, si la réponse est différente ?


Didier: Dans les 2 cas, ce sera la même réponse. Cette histoire particulière s’arrête.

Il n’y a aucune continuité, aucun futur, à ce niveau. Il n’y en avait déjà pas avant la mort, en l’état dit de veille, mais ce n’est peut être pas remarqué par tous. Ici est peut-être la seule différence entre l’histoire-Pierre et l’histoire-Didier. Donc c’est un non-événement, rien de spécial.


Et si cette réponse n’est pas satisfaisante, le sentiment de frustration qui va monter va être à l'exacte dimension de l’investissement, de l’identification avec un sous ensemble hallucinatoire et continu: moi ! 😃


Pierre: Mais tu te souviens cependant en gros de "ton" existence Didier. Que devient donc toutes ces souvenirs venant de la mémoire?


Didier: Cette “mémoire" est déjà en ce moment totalement aléatoire, changeante, ré-écrivant sans cesse les histoires, discontinue, disparaissant pour de bon, etc…


En ce non-événement, rien ne change réellement. Donc éventuellement des fragments de mémoires ré-apparaîtront en tant que traumatismes, dons, visions, en d’autres “points de vues”... Certains parlent de ré-incarnation. Mais cela ne crée pas pour autant la moindre continuité d’une personne en particulier, Didier ou Pierre.