top of page

Pas consciente tout le temps...

: Tu dis parfois: "On se fout que la Conscience soit consciente d'elle-même ou pas!" Pourquoi alors revenir encore et toujours à la Présence ? Ces"rappels à soi" permettent-ils de découvrir notre vraie nature. Ou sont-ils encore un exercice qui nous rendrait conscient tout le temps ?


Didier: A ce niveau-ci de la recherche, "on” ne s’en fout pas. La matière même de cet unique principe de manifestation est cette Etreté : "Etre se Sachant" = "Conscience consciente d’Elle-même”.


Aussi longtemps que l'attention cherche encore parmi les représentations, les objets - donc la Manifestation - "l'Etreté” ne peut pas devenir évidente “tout le temps”. En fait "l'Etreté” est en dehors du temps.


"L'Etreté” va rester une abstraction, et non pas un vécu tant qu'elle n’est pas dé-couverte à travers les propositions de "rappel à soi". C’est comme vouloir sauter l'étape coloriage du jardin d'enfants parce que le coloriage est inutile pour rentrer à l’université ! Dans ce cas précis, ma proposition est une simplification : quitter l’université pour le jardin d’enfants et jouer avec les couleurs de la Vie 🌟


Nathalie: Ici il y a beaucoup d'activités créatives. Si "je" ne suis pas consciente d'être consciente et que je suis absorbée par l'activité, est-ce un problème ?


Didier: “Tu” - Nathalie - ne peux pas être consciente d’être consciente. Ce n’est pas le faire d’un quelqu’un, ni une expérience. C’est la “matière” de tout ce qui apparaît et disparaît. Dans une activité, cela ne disparaît jamais, sauf si Natahalie cherche une expérience particulière.


Je vais faire appel à l'une de mes métaphores préférées, celle du pot et de l'argile. Quand tes yeux se posent sur un pot en argile, tu es d'accord que tu vois le pot, n'est-ce pas? Tu es même des fois fascinée par sa forme particulière ! L'argile devient-elle invisible pour autant ? 😉




Comments


bottom of page