top of page

Stades de confusion

Patrick: Peux-tu me parler du dernier stade d'éveil, quand il n'y a plus du tout d'identification ?


Didier: Il n’y a pas de stades d’Éveil! Il n’est pas possible de croire au Père Noël à 50%, ni même à 5%. Il y a, par contre, des stades de confusion, depuis une identification très forte, très souffrante, à un allégement et un sentiment de paix et harmonie dans la vie ordinaire, comme disait Ramesh Balsekar. Mais cela n’est pas Éveil.


Patrick: J'imagine que cette désidentification n'est pas soudaine pour tout le monde ?

Didier: Effectivement, cela peut être imperceptible tant le processus de "dé-confusion" est, en certaines histoires, sans heurts. Mais je dirais qu'il y a toujours un moment d’Eureka, même s'il n'est parfois reconnu qu'a postériori.

Comments


bottom of page