To be or not to be ?

Caroline: Ce personnage existe ou n'existe-t-il pas ?


Didier : Un rouleau de corde vu à la tombée de la nuit existe bien, mais il peut être pris pour un serpent qui lui n’existe qu’en imagination. Et pourtant, ce “serpent" va provoquer des effets secondaires bien tangibles & physiques : peur, adrénaline, etc…


Même chose pour le personnage. Il existe bien en tant qu’ensemble de sensations / pensées / émotions qui semblent interagir ensemble, et fonctionner ensemble. C’est un sous-ensemble de toutes les perceptions en cet angle-Caroline, un concept super utile pour la vie quotidienne, mais qui reste un concept.


A partir du moment où ce personnage (rouleau de corde) est pris pour une “personne” (serpent), indépendante, autonome, vulnérable, minuscule, etc…, il va s'ensuivre des effets secondaires bien tangibles et physiques, pour gérer et/ou diminuer cet inconfort.

L’inconfort ( = la souffrance) est optionnel, produit par du pur imaginaire : Je Suis = Moi = cette Personne = un serpent.

Alors que l’équation de la Vie est : JE = ETRE = JE SUIS